Lettre trimestrielle Invest Am – T3 2019 – “Honni soit qui mal y pense”

Le 8 octobre 2019
Note trimestrielle

Honni soit qui mal y pense*

Cette devise anglaise, qui dans un registre plus moderne signifie « Honte à celui qui y voit du mal » évoque évidemment le sort de la couronne britannique aspirée bien malgré elle, dans le tourbillon politique et juridique qu’est devenue la saga du « Brexit ». Mais elle semble aussi avoir été adoptée par les marchés actions au cours des derniers mois. En effet, ces derniers semblent imperméables à la détérioration de l’environnement international et considèrent toute mauvaise nouvelle comme étant en définitive bonne car elle permet d’accélérer l’intervention des banques centrales. L’agitation politique a donc créé un peu d’animation au cours d’un trimestre plutôt calme sur les marchés financiers, situation qui masque néanmoins un renforcement des contradictions entre marchés actions et marchés obligataires.

(*citation Edouard III, roi d’Angleterre et fondateur de l’ordre de la Jarretière, reprise sur les Armoiries de la couronne britannique.)

 

La suite de la lettre est disponible à cette adresse.

 

 

top